Une piste pour enrayer la croissance du mélanome de l’œil

L’un des enjeux de la recherche est découvrir de nouvelle piste thérapeutique pour traiter les métastases de ce cancer rare. Car ces tumeurs secondaires qui apparaissent le plus souvent dans le foie, sont particulièrement réfractaires aux traitements. Les médecins et les chercheurs de l’Institut Curie tentent de décrypter les différentes étapes de la transformation du mélanocyte, la cellule à l’origine de ce cancer, à la formation des métastases.

Ces connaissances sont essentielles pour identifier le point faible des cellules tumorales et ainsi espérer trouver une thérapie ciblée et efficace pour les détruire. Dans cet objectif, les chercheurs du département de recherche translationnelle de l’Institut Curie ont mis au point 7 lignées cellulaires aux caractéristiques représentatives de formes plus ou moins agressives de ce mélanome. La voie de signalisation mTOR est activée dans la plupart de ces lignées cellulaires. Or, un inhibiteur de mTOR, évérolimus, est déjà utilisé pour le traitement de certains cancers du sein et du rein. Après avoir testé avec succès l’effet de l’évorolimus sur leurs lignées cellulaires, les chercheurs ont montré que cette molécule ralentissait la progression tumorale dans des modèles animaux. « L’évorolimus peut désormais être considéré comme une piste thérapeutique pour le traitement des mélanomes de l’œil très probablement en combinaison avec d’autres thérapies ciblées concluaient les chercheurs de l’Institut Curie lors la parution de cette découverte le 1er juillet 2014.


Référence
Establishment of novel cell lines recipulating the genetic landscape of uveal melanoma and preclinical validation of mTOR as a therapeutic target Nabil Amirouchene-Angelozzi, Fariba Nemati, David Gentien, André Nicolas, Amaury Dumont, Guillaume Carita, Jacques Camonis, Laurence Desjardins, Nathalie Cassoux, Sophie Piperno-Neumann, Pascale Mariani, Xavier Sastre, Didier Decaudin, Sergio Roman-Roman, Molecular Oncology, juin 2014, DOI: 10.1016/j.molonc.2014.06.004 Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE